Pour qu'une entreprise devienne basée sur les données, les DSI doivent exploiter la puissance du cloud.

La plupart des entreprises n'exploitent pas le potentiel de leurs données. Les stratégies que nous allons voir peuvent aider les responsables informatiques à tirer parti de leurs investissements cloud et à booster la croissance de l'entreprise.

blog-banner-outlet-cloud.jpg

Le volume de données que les entreprises stockent dans le cloud augmente de 33 % par an. Pourtant, plus des deux tiers de ces informations ne sont pas utilisés.

Cette carence nuit aux DSI de différentes manières. Seulement 24 % déclarent avoir créé une organisation basée sur les données et seulement 29 % indiquent avoir obtenu des résultats résolument novateurs, d'après une étude récente menée auprès de responsables des données par NewVantage Partners, cabinet de conseil spécialisé dans les stratégies de données.

Le message est clair : les DSI doivent faire de l'exploitation des données une priorité stratégique. Les organisations qui tirent pleinement parti de leurs données cloud sont plus à même de prendre des décisions rapides et intelligentes, d'améliorer les expériences client et employé, et de booster la croissance, d'après les experts.

"Les entreprises doivent pouvoir exploiter et d'utiliser un plus grand nombre d'informations qu'actuellement", déclare Sarbjeet Johal, consultant en stratégie cloud, ancien responsable de l'architecture cloud chez Oracle, VMware et d'autres entreprises.

Principaux points abordés dans cet article
  • La plupart des entreprises n'exploitent pas la grande majorité de leurs propres données.
  • Les services d'infrastructure cloud sont essentiels pour libérer ce potentiel.
  • Dans cette optique, il est nécessaire de consolider les données, de les rendre observables et de s'assurer qu'elles sont sécurisées.

Pour y parvenir, il faut tout d'abord exploiter la puissance du cloud, d'après Sarbjeet Johal et d'autres responsables informatiques. Pour commencer, les organisations doivent se focaliser sur quelques domaines essentiels au bon fonctionnement des services d'infrastructure cloud : l'intégration des données, l'observabilité, la recherche et la sécurité. 

Modernisez l'intégration des données, aussi bien dans le cloud que sur site 

L'une des premières étapes à réaliser est l'intégration des données, c'est-à-dire la consolidation des données à partir de sources disparates. Les entreprises ne peuvent pas commencer à exploiter les données si celles-ci sont dispersées sur un large panel de systèmes cloud et sur site. Les données doivent être organisées de façon claire et centralisées.

"Il n'y a pas de pénurie de pools de données aujourd'hui", indique Stephen Elliot, vice-président de programme des logiciels de gestion et des DevOps chez IDC. "Mais il y a un énorme vide lorsqu'il s'agit d'intégrer ces ensembles de données et d'en retirer des avantages commerciaux et techniques."

Une fois les données consolidées, les organisations peuvent se servir d'outils d'analyse de pointe pour améliorer la prise de décision. Les dirigeants qui disposent de ces outils peuvent poser des questions plus pertinentes, concernant leurs opérations, l'expérience de leurs clients ou encore leurs perspectives stratégiques. Ils peuvent ainsi "choisir le meilleur plan d'action possible parmi ceux qui s'offrent à eux", indique Bart de Langhe, spécialiste en sciences du comportement et professeur agrégé de marketing à l'école de commerce Esade en Espagne. 

Passez du monitoring à l'observabilité

Même les meilleurs outils et pratiques d'intégration des données font ce qu'ils peuvent face à ces volumes de données qui augmentent si rapidement. 

Les organisations doivent connaître les types de données dont elles disposent et leur emplacement en temps réel pour pouvoir les gérer et en extraire des informations exploitables.

C'est l'une des raisons pour lesquelles l'observabilité, c'est-à-dire la capacité à mesurer de manière continue les performances des systèmes à partir des sorties qu'ils génèrent, est devenue une fonctionnalité fondamentale des systèmes cloud d'entreprise.

Les outils d'observabilité vont au-delà d'un monitoring classique : ils montrent aux équipes SRE, DevOps et informatiques ce qui se passe et les raisons pour lesquelles tel ou tel problème se produit dans des architectures d'infrastructure et d'application toujours plus complexes et dynamiques, indique Gagan Singh, vice-présidente des produits et de l'observabilité chez Elastic.

Les découvertes faites dans les données permettent par la suite d'améliorer les résultats de l'entreprise. "Les organisations qui misent sur l'observabilité gagnent en agilité et ont la capacité de proposer des expériences client optimales", affirme Gagan Singh.

Les outils d'observabilité se dotent aussi de fonctionnalités d'IA. Les nouvelles plateformes AIOps se servent du Machine Learning pour collecter, analyser et utiliser les données, ce qui permet aux applications d'entreprise de diagnostiquer les causes des problèmes système à la volée, et de là, réduire le temps nécessaire au dépannage.

Gartner prédit que, d'ici 2025, plus de la moitié des équipes DevOps renforceront leurs outils avec l'AIOps, contre moins de 15 % en 2020.

Exploitez les informations révélées par la recherche cognitive

Même lorsque toutes les données sont intégrées et observables, il peut être difficile de repérer les données importantes, quel que soit leur emplacement, pour que les employés puissent résoudre les problèmes et identifier les opportunités.

C'est pourquoi la technologie de recherche, appelée parfois "recherche cognitive", est si importante : elle permet en effet de connecter les systèmes cloud et les différentes sources de données d'une entreprise. Par ailleurs, elle peut appliquer le Machine Learning et le traitement du langage naturel pour améliorer la découverte des données.

"La recherche cognitive permet aux entreprises d'analyser un bien plus grand volume de données que par le passé et d'agir en conséquence", indique Mark Settle, ancien DSI d'Okta, aujourd'hui consultant d'entreprise et auteur.

En savoir plus

Téléchargez le rapport Forrester Wave : Cognitive Search.

Optez pour une stratégie Zero Trust

Les services d'infrastructure cloud offrent plusieurs avantages en matière de sécurité par rapport aux systèmes sur site. Mais plus important, ils permettent aux DSI et aux CISO de repenser et de moderniser la façon dont ils protègent les données de leur organisation.

Avec le cloud, les modèles obsolètes de défense du périmètre peuvent être remplacés par une approche Zero Trust. Celle-ci traite chaque utilisateur, chaque appareil ou chaque demande de données comme s'il s'agissait d'une menace potentielle qu'il faut vérifier. La technologie de sécurité basée sur le cloud applique également une approche plus pointue en ce qui concerne les cyberrisques : elle évalue ceux qui sont les plus dangereux pour l'entreprise et ses actifs.

Il va donc sans dire que la migration de l'infrastructure technique vers le cloud peut apporter des avantages significatifs. Mais c'est uniquement avec une meilleure intégration des données, ainsi qu'une observabilité, une recherche et une sécurité améliorées, que les DSI pourront convertir les découvertes en de meilleures performances d'entreprise.

"Les organisations doivent réfléchir à de nouvelles stratégies pour mieux monitorer, analyser et protéger les données à grande échelle", affirme Tanya Bragin. "Lorsque les responsables informatiques ont une bonne vue d'ensemble sur l'infrastructure de leur entreprise et qu'ils ont décloisonné leurs données et leurs outils, alors leur entreprise se trouve en voie de devenir une véritable organisation basée sur les données."

Prochaines étapes pour les DSI et les responsables informatiques
  • Intégrer les données à partir des différentes sources de données afin de créer un ensemble unique sur lequel faire des recherches.
  • Utiliser des outils d'observabilité pour suivre les performances en temps réel des systèmes cloud et repérer les problèmes.
  • Opter pour des frameworks de sécurité basés sur le cloud, comme l'approche Zero Trust.
  • Nous recrutons !

    Rejoignez une équipe internationale distribuée dont tous les membres sont facilement joignables par visioconférence. Vous cherchez un poste aux conditions flexibles et à l'impact réel ? Vous souhaitez bénéficier d'opportunités de développement en permanence ?