On "Open" Distros, Open Source, and Building a Company | Elastic Blog
Nouveautés

A propos des distributions "ouvertes", de l'open source et de la création d'entreprise

Chez Elastic, nous créons des produits exceptionnels capables de réunir des communautés et d'accompagner nos utilisateurs sur la voie de la réussite.

En 2009, j'ai écrit les premières lignes d'Elasticsearch et j'en ai ouvert le code source. J'ai quitté mon emploi et passé deux ans à concevoir ce produit et à développer l'incroyable communauté qui l'entoure. À partir de là, en 2012, nous avons fondé une entreprise, Elastic. Nous avons investi dans notre communauté d'utilisateurs et avons accompagné l'écosystème qui s'est développé autour de notre produit. Nous avons ajouté tellement de fonctionnalités à Apache Lucene que j'en ai perdu le compte. Cette bibliothèque est devenue le socle solide de tous nos travaux. Pour n'en nommer que quelques-uns, nous avons inclus Kibana créé par Rashid, Logstash créé par Jordan ainsi que Packetbeat créé par Monica et Tudor. Nous concevons des produits, développons des communautés et canalisons notre énergie pour fournir un maximum d'avantages à nos utilisateurs. Aujourd'hui, des centaines de développeurs Elastic s'investissent au quotidien dans cette vaste entreprise. Notre communauté compte des centaines de milliers de membres qui contribuent chaque jour à notre succès. Je suis fier de l'entreprise que nous avons créée et qui a permis de voir le développement d'une telle communauté.

Le degré de confiance atteint avec notre base d'utilisateurs me remplit de fierté et d'humilité. Il faut d'abord être ouvert, puis rester fidèle à sa communauté et à sa base d'utilisateurs. Nous faisons tout pour que rien ne détourne notre attention de ces principes.

Dès le commencement et pendant des années, nous avons été confrontés au FUD (Fear, Uncertainty and Doubt), une technique rhétorique basée sur la peur, l'incertitude et le doute. C'est une étape incontournable lorsque vous concevez quelque chose qui a du succès. Le FUD est une technique surtout utilisée par les grandes entreprises qui craignent les conséquences du succès d'autrui. C'est une réaction naturelle. "N'utilisez pas ce produit, c'est un jouet." "Ce produit ne repose que sur une poignée de développeurs, qu'arrivera-t-il s'ils se font renverser par un bus ?" "Ils ne savent pas ce dont 'l'entreprise' a besoin." "Ils ne sont pas de véritables X, Y ou Z (insérez le qualificatif du jour)." Nous ne nous sommes jamais laissés impressionner ni distraire par ces techniques. Celles-ci ont pour but de nous éloigner de notre objectif principal, développer des produits et des communautés hors du commun, que nos utilisateurs adorent. Nous échouerions si nous nous laissions distraire et nous ne vous laisserons jamais tomber.

Je ne saurais vous dire combien de forks sont issus de nos produits ni combien de fois ces derniers ont été redistribués ou regroupées. C'est le reflet de notre succès et de la portée de nos produits : de quelques entreprises à de grosses organisations chinoises, et maintenant Amazon. Il y avait toujours une "raison" de semer le doute, parfois sous de faux airs altruistes et bienveillants. Aucune d'elles n'a survécu. Ces "raisons" dictées par ceux qui en bénéficient servent à désorienter et à diviser la communauté. L'engagement ainsi que l'application dont nous faisons preuve pour développer des produits et des communautés hors du commun ont façonné notre identité et raisonnent auprès de vous, nos utilisateurs. Vous êtes témoin de la confiance que nous avons bâtie, du rythme exceptionnel de nos innovations et du succès de notre collaboration.

Nous croyons en l'open source et à la puissance qu'elle confère. Nous avons aussi indiqué dès le début pourquoi certaines fonctionnalités seront commerciales. Selon moi, notre honnêteté constitue l'une des principales raisons du succès que nous partageons. Nous avons conçu notre code open source de sorte qu'il soit immédiatement utilisable et proprement mis en œuvre. Notre vision n'a pas changé depuis nos débuts. Nous tissons des liens de confiance avec nos utilisateurs depuis des années en tenant parole et en leur étant fidèles.

Le code que nous avons écrit sous licence propriétaire en a "inspiré" d'autres. Il a été copié sans ménagement par plusieurs entreprises, et on le retrouve dans certaines distributions ou dans certains forks, comme dans l'un des nouveaux services d'Amazon qui comporte malheureusement de graves bugs. Nous sommes restés concentrés sur le développement de nos produits et de nos communautés que nos utilisateurs adorent. Rien n'a pu nous distraire, et notre constance a été payante.

Notre marque a été utilisée, malmenée, détournée et dénaturée à de nombreuses reprises. Des entreprises ont déclaré de façon mensongère collaborer avec la nôtre, en l'occurrence Amazon. Cela ne nous a pas distraits. Nous avons continué à développer des produits et des communautés hors du commun, que nos utilisateurs adorent. La distraction est l'ennemie de l'entreprise, et nous refusons de lui céder la place. C'est vous, les utilisateurs, qui nous importez et non pas le bruit ambiant.

Lorsque nous avons uni nos forces avec d'autres entreprises, nous avons ouvert notre code. Lorsque nous avons commencé à observer que nos utilisateurs utilisaient nos produits pour l'APM (monitoring des performances applicatives), nous étions vraiment enthousiastes. Nous avons uni nos forces avec OpBeat, une entreprise 100 % SaaS dans le domaine de l'APM. Ce fut pour nous un investissement commercial considérable. Nous avons ouvert la plus grande partie du code source et rendu le service totalement gratuit. La décision fut facile à prendre, car nous souhaitons développer des produits et des communautés hors du commun, que les utilisateurs adorent et méritent.

Alors que d'autres fermaient leurs portes, nous avons ouvert les nôtres. Nous avons maintenu le code open source, avec les mêmes licences, et nous sommes obstinés à être une entreprise ouverte. Nous avons passé le code écrit sous licence propriétaire sous une licence plus permissive et avons ouvert le code. Le but fut d'étendre le degré de collaboration et de transparence que nous promouvons avec le code open source à toute notre activité. Nous avons procédé de la sorte en réponse aux nombreuses conversations que nous avions eues avec nos utilisateurs. Je suis ravi des réactions que cela a suscitées parmi vous. Depuis, le niveau de nos investissements dans l'open source n'a fait qu'augmenter, tout comme notre engagement à offrir gratuitement davantage de fonctionnalités et d'expériences d'utilisation, et ce, avec des spécifications et des distributions claires.

Lorsque des entreprises intéressées par notre succès viennent à nous pour contribuer au code et demandent un traitement de faveur qui les placerait au-dessus de nos utilisateurs, nous refusons. Cela est arrivé à de nombreuses reprises au fil des années, et dernièrement, ce fut le cas avec Amazon. Certaines entreprises se rallient et deviennent de merveilleux partenaires pour nous et la communauté. D'autres, malheureusement, ne suivent pas. Nous nous engageons à traiter de la même façon tous les développeurs qui contribuent à nos produits Nous n'accordons aucun traitement de faveur et rejetons toute demande en ce sens. Notre réponse est toujours la même : envoyez-nous une pull request, comme tout le monde. La qualité parlera d'elle-même.

J'écris tout cela pour plusieurs raisons. La première : nous devons tous réfléchir à un moment donné sur la manière et les raisons d'agir qui nous ont mis sur la voie du succès, et ce, pour s'assurer de tenir le cap. Cela inclut nos utilisateurs (vous), notre communauté et notre entreprise. La deuxième concerne toutes les personnes qui font face à tant de distractions : restez concentré et égal à vous-même, c'est tout ce qui importe. La dernière : pour exprimer notre engagement partagé de poursuivre le développement de produits et de communautés hors du commun, que nos utilisateurs adorent. C'est notre véritable boussole.

C'est toujours le Jour 0 chez Elastic (comme les développeurs que nous servons, nous utilisons zéro comme base de numérotation). Rien n'a changé depuis cette première ligne de code et au cours de ces 10 ans de parcours que nous avons partagé avec vous, nos utilisateurs. Il n'y a aucune raison que cela change au cours des nombreuses années à venir. Je vous :elasticheart: tous !